Avertir le modérateur

18 juin 2012

Ces matchs arrangés… ou pas

honte0.jpg

L’Italie flippe. Un match nul 2-2 entre l’Espagne et la Croatie et c’est la porte pour sa Nazionale. Le genre de situation à vous rendre parano un supporter. Et si cela doit arriver, les Italiens n’auront qu’à crier au complot. Histoire de vous préparer à ce cas de figure, on vous propose (de façon tout à fait subjective, vous nous connaissez) sept précédents. Sept matchs dont on se dit  encore: «Va-y, je te mets ma tournée que c’était magouillé». Sauf qu’on n’a pas vraiment les preuves. Juste quelques soupçons. Plus ou moins gros les soupçons.

Argentine – Pérou (1978)

Histoire de s’accrocher encore quelques temps au pouvoir, le Général Videla ne serait pas contre une victoire de l’Albiceleste dans "sa'' Coupe du monde. Un bon départ pour bâtir n’importe quelle théorie du complot. Surtout quand l’Argentine doit passer quatre buts au Pérou pour disputer sa finale. De cette large victoire argentine (6-0), la légende retiendra le nom du gardien péruvien, Ramon Quiroga. Le pauvre a contre lui  de ne pas être très bon et des origines argentines. En 2012, le quotidien El Pais apporte un nouvel éclairage. Videla se serait mis d’accord  avec le président du Pérou (pas vraiment démocratiquement élu), Francisco Morales Bermudez, pour que sa sélection lève le pied.  En contrepartie, le gouvernement argentin effectuerait le sale travail de supprimer une dizaine de ressortissants péruviens qui s'opposaient à la dictature en place. Heureusement, ce plan n’a jamais été mis à exécution.

Probabilité 90%: De là à dire que le Pérou a joué le coup à fond…


RFA – Autriche (1982)

The référence, The «match de la honte», celui qui a relancé les blagues sur l’Anschluss pour trois générations. A l’époque, les dernières rencontres des groupes ne se disputent pas à la même heure. Pas cons, les cousins germains comprennent qu’un 1-0 de la RFA les qualifient au détriment de la «sympathique équipe d’Algérie», comme dirait Christine Ockrent. Horst Hrubesch marque du genou à la 10e minute. Le début de la plus longue passe à dix de l’histoire du foot.

Probabilité 98%: On oublie juste que les Algériens pouvaient assurer leur qualification. Il ne fallait pas laissé revenir le Chili de 3-0 à 3-2.

France-Brésil (1998)

Une des théories de mon grand-père (comme l’âge de Thierry Henry qu’il faudrait revoir à la hausse de cinq, six ans). Elles me manquent déjà.

Probabilité 0,01%: Franck Leboeuf a été quand-même anormalement bon.

PSG – Bordeaux (1999)

Ah L’égalisation d’Adailton à 2-2, les sifflets du Parc, les regards consternés de (certains) partenaires du Brésilien, les cris de joie du Parc sur le but de Feindouno… Il vous faut d’autres preuves? Quand le PSG arbitre le duel pour le titre entre Marseille et Bordeaux, le cœur ne balance pas. Douze ans après, Francis Llacer passe à confesse. «On n’était pas à 100 % motivé pour faire un résultat contre Bordeaux. Je n’étais pas le seul. Après, peut-être que cela a dû se voir chez moi plus que chez les autres…» A peine Francis.

Probabilité 75%: On a vu un très bon Jimmy Algerino.

Danemark – Suède (2004)

Cassano en chiale encore. Quand il marque le but de la victoire contre la Bulgarie, l’Italien est persuadé d’envoyer son pays en quart de final de l’Euro. Sauf que dans le même temps, la Suède a égalisé à 2-2 face au Danemark. Le seul score qui avait le mérite de qualifier les deux pays… et d’éliminer l’Italie. Et oui, déjà.

Probabilité 15%: Non, les Nordiques sont au dessus de ce type d’arrangement. Pas eux.

Ajaccio – Montpellier (2007)

Une histoire de timing. Pour sauver son club d’une relégation en National, Louis Nicollin appelle Rolland Courbis à deux journées de la fin. Tiens, juste avant un déplacement à Ajaccio. Un hasard sans doute. Courbis garde quelques attaches à l’ACA, où il a été entraîneur et directeur sportif. On oubliait. Son fils est aussi l’agent d’une grosse partie de l’effectif de l'ACA. Montpellier s’impose 2-0 et sauvera sa peau en Ligue 2. «Et ça en souvenir du passé, le public ajaccien est capable de s’en satisfaire.» Très belle chute de France 3 corse. On n’aurait pas trouvé mieux.

Probabilité 30%: «Si le match était arrangé, Scarpelli est quand-même très fort pour viser exprès le poteau.» On ne sait jamais Rolland. On ne sait jamais…



Marseille – Montpellier (2012)

La revanche de 1999. Cette fois, l’OM peut contribuer à sa façon à ce que le PSG ne soit pas champion. Entre Paris et Montpellier, les supporters ont déjà tranché. Les joueurs s’en foutent un peu (on est en 2012). Ils ne sont que de passage et n’arrivent déjà pas à battre Quevilly. Alors prendre 3-1 contre le futur champion, il n’y a pas de quoi crier au scandale.

Probabilité 10%: Gignac était titulaire.

10:56 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Vous devriez rajouter dans votre liste marseille- montpellier 2012

Écrit par : loulou | 18 juin 2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu