Avertir le modérateur

18 juin 2012

Le Top 5 des phrases à la con de l'Euro

cassano1wu5.jpgOn n’est pas encore à la moitié de la compétition, mais j’avais beaucoup trop envie de faire ce post pour attendre. Et puis aussi j'avias peur d'en oublier certaines. Alors sans plus attendre, je donne la parole aux joueurs et je leur laisse faire ce qu’ils savent faire de mieux, raconter des conneries. Voici le Top 5 des phrases de ce début d’Euro.

1/ Antonio Cassano: «Qu’est-ce qu’un metrosexuel? Des pédés [frocio en italien, un terme  familier qui peut être péjoratif, comme nous le dit Slate.fr] dans l’équipe nationale? C’est leur affaire. Mais j’espère qu’il n’y en a pas.»

Antonio Cassano est un bonhomme, un vrai. Le genre à pas trop aimer les homos. Imaginez-vous ce blondinet à la peau grêlée arriver en conférence de presse à la veille du premier match de l’Euro et lâcher «J’espère qu’il n’y a pas de pédés en équipe nationale d’Italie.»Voilà, si vous ne connaissiez pas le personnage, cette anecdote le résume à merveille. Et si on ne respecte pas du tout ses propos [pour lesquels il s’est excusé], on peut au moins admirer son cran. Être si costaud dans la bêtise, c’est un exploit.

2/ Mathieu Valbuena: «Ici, les terrains, c’est des caviars»

Mathieu, reprenons ensemble le lexique imagé du football:

Caviar (nom, masculin): Evoque un consommable de la mer raffiné très apprécié par les joueurs, ainsi et surtout qu’une passe millimétrée d’un joueur vers un autre.

Billard (nom, masculin): Pelouse en parfait état, sur laquelle en général les joueurs «kiffent taquiner la balle».

3/ Zlatan Ibrahimovic: «J’en ai vraiment rien à foutre de qui gagne l’Euro. Je serai en vacances»

Dans le ton du grand Zlatan, on pourrait sentir poindre une légère frustration d’être éliminé avant même le troisième match de poule. Et même temps, il s’est fait violer par un attaquant has-been de 36 piges, Shevchenko. Ça peut mettre la rage. Bonnes vacances quand même, Zlatan. 

2558795138.jpg

4/ Hatem Ben Arfa: «On aurait du plus passer par les côtés, et surtout moins par l’axe»

C’est vrai Hatem. Au même titre, vous auriez probablement dû faire plus de passes et moins de dribbles, plus attaquer et moins défendre, plus courir et surtout moins marcher.

5/ Samir Nasri: «C’est un geste que je n’aurais pas dû faire», sur TF1. Suivi quelques secondes plus tard par: «Non, je ne le regrette pas», devant les autres télés.

Il faudrait savoir, Samir…

Bonus Track:

Laurent Blanc: «Jubilant, ça se dit?»
Non Laurent, ça ne se dit pas.


Samir Nasri (bis): «Je ne vous ai pas demandé de m’attendre» aux journalistes qui ont poireauté deux heures en zone mixte pour avoir un petit mot.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu